Scop Le Pavé

Bienvenue, sous Le Pavé… (la page)

Site réalisé par formes vives

Manifeste des refondations issues du Pavé (introduction)

Cette refondation, accompagnée par Anne-Laure Desgris, Christiane Gilon & Patrice Ville (merci à leur sagacité et à leur endurance), fait suite à une auto-dissolution décidée courant 2014 au sein de l'équipe du Pavé. Cette auto-dissolution donne lieu à la fondation de deux nouvelles aventures d’éducation populaire : le Contrepied et La Trouvaille.

Ces refondations sont guidées par trois principes :

  • « Tous les contributeurs du Pavé en sont héritiers »
  • Pas de captation de l’identité du Pavé par une des deux entités
  • Partage égal des ressources collectives du pavé entre les deux structures en ce qu'il y a de positif et de contraignant

À ce titre, ces différentes entités bénéficient légitimement d’un partage intégral des richesses pédagogiques construites par la coopérative Le Pavé du 9 mars 2007, date de naissance, au 31 décembre 2014, date de sa dissolution symbolique.

Emmanuel Monfreux poursuivra au gré des sollicitations des activités d’éducation populaire, on peut le joindre à manumonfreux@gmail.com

De son côté, Franck Lepage, un des membres fondateur du Pavé, qu’il avait quitté en 2012, est joignable à l’adresse mail : franck.lepage@ardeur.net ou sur le site www.ardeur.net

Anthony Brault poursuit un travail de formation à l'éducation populaire et d'interventions socianalytiques. Son site : www.sanstransition.org

Les deux textes ci-dessous vous présentent successivement les deux structures, lire la suite dans le document en pièce jointe.

Le manifeste de dissolution du Pavé Le Contrepied

http://www.lecontrepied.org
contact@lecontrepied.org

Texte de refondation Le Contrepied
La Trouvaille

http://www.la-trouvaille.org
contact@la-trouvaille.org

Texte de fondation de La Trouvaille

Education populaire et transformation sociale


Cycle « éducation populaire et transformation sociale »


    Vous êtes professionnels de l’animation, de l’action sociale, de la prévention dans une association, une collectivité locale, un organisme socio-éducatif…


    Vous souhaitez sortir de l’isolement, réfléchir avec d’autres sur le sens de votre travail, entre celui dont vous rêvez et celui qui vous est demandé, interroger la logique omniprésente du projet? et la pression du résultat quantitatif au prétexte d’évaluation.


    Le Pavé vous propose une formation? participative, ancrée dans l’éducation populaire, centrée sur vos réalités professionnelles et alimentées par vos (et nos) utopies.


    Formation de 12 jours pleins répartis sur quatre regroupements de quatre jours, centrée sur le projet professionnel? et les désirs militants des participants, au regard d’une lecture possible de l’éducation populaire comme travail de la culture? dans la transformation sociale. Chaque participant met en œuvre et expérimente le chantier qu’il se choisit sur un terrain réel


    Objectif :


    Déconstruire / reconstruire son positionnement professionnel en se référant à l’éducation populaire comme pratique de transformation sociale.

    Démarche :

    • Nous commencerons par explorer nos histoires de vie et comprendre politiquement ce qui dans nos intuitions personnelles a construit nos valeurs, nos représentations, nos espoirs
    • Nous chercherons dans nos situations professionnelles, les moments, situations, dans lesquelles ces valeurs et ces utopies trouvent à s’exprimer, ou au contraire sont empêchées
    • Nous identifierons les conditions de ces situations et en produirons une analysecollective
    • Nous expérimenterons, entre nous ou sur des terrains que nous choisirons ensemble des mises en acte : animation d’une assemblée générale, d’un débat public, d’untemps d’expression
    • Nous définirons des pistes, des défis de changements, et nous ferons le point à chaque regroupement pour se donner de nouvelles perspectives.


    Cette formation s’appliquera à elle-même les principes de l’éducation populaire :

    • Déhierarchisation des savoirs, autogestion, paroles libres, définition collective des contenus.

    Contenus :


    Des apports des formateurs, éventuellement en lien avec des participants, ponctueront la formation sous différentes formes : discussion, films exposés, rencontre avec des mouvements. Par exemple : historique des politiques publiques, outils traditionnels de l’éducation populaire, pédagogies / courants émancipateurs, enjeux du langage, les mutations du travail, démocratie, éducation au politique


     

    Durée : 100 heures sur 16 jours