Scop Le Pavé

Bienvenue, sous Le Pavé… (la page)

Site réalisé par formes vives

Manifeste des refondations issues du Pavé (introduction)

Cette refondation, accompagnée par Anne-Laure Desgris, Christiane Gilon & Patrice Ville (merci à leur sagacité et à leur endurance), fait suite à une auto-dissolution décidée courant 2014 au sein de l'équipe du Pavé. Cette auto-dissolution donne lieu à la fondation de deux nouvelles aventures d’éducation populaire : le Contrepied et La Trouvaille.

Ces refondations sont guidées par trois principes :

  • « Tous les contributeurs du Pavé en sont héritiers »
  • Pas de captation de l’identité du Pavé par une des deux entités
  • Partage égal des ressources collectives du pavé entre les deux structures en ce qu'il y a de positif et de contraignant

À ce titre, ces différentes entités bénéficient légitimement d’un partage intégral des richesses pédagogiques construites par la coopérative Le Pavé du 9 mars 2007, date de naissance, au 31 décembre 2014, date de sa dissolution symbolique.

Emmanuel Monfreux poursuivra au gré des sollicitations des activités d’éducation populaire, on peut le joindre à manumonfreux@gmail.com

De son côté, Franck Lepage, un des membres fondateur du Pavé, qu’il avait quitté en 2012, est joignable à l’adresse mail : franck.lepage@ardeur.net ou sur le site www.ardeur.net

Anthony Brault poursuit un travail de formation à l'éducation populaire et d'interventions socianalytiques. Son site : www.sanstransition.org

Les deux textes ci-dessous vous présentent successivement les deux structures, lire la suite dans le document en pièce jointe.

Le manifeste de dissolution du Pavé Le Contrepied

http://www.lecontrepied.org
contact@lecontrepied.org

Texte de refondation Le Contrepied
La Trouvaille

http://www.la-trouvaille.org
contact@la-trouvaille.org

Texte de fondation de La Trouvaille

Derrière les grilles, les gorilles (l’orientation scolaire)


Un autre regard sur l’orientation scolaire.

Avec Jean-Yvon, Huguette, Marie-Claude, Anthony, Karen, Marie-OdileGaby, et Franck.
Contact : tianoll2@wanadoo.fr ou 02.98.72.54.27

En 2008, à l’invitation de la Maison pour Tous Ti an Oll de PLourin les Morlaix, (29) un groupe de personnes décide de se réunir pour discuter... de tout et de rien au fil de ses humeurs… Le couple, l’argent, la famille, etc. une fois par mois ! (quoi de plus subversif qu’un groupe qui ne se fixe pas de but particulier)… La suite était prévisible !!! en 2009, ce groupe décide de s’approcher un peu plus près de la question "politique"… Qu’est ce que c’est ? Quels rapports entretenons nous à cela ? Accompagné par le Pavé, ce groupe se lance dans la consigne "petite histoire-Grande histoire" et revisite collectivement le rapport que les uns et les autres ont entretenu à leur famille, à l’école, au travail, etc... C’est au cours des séances consacrées à l’école que le groupe décide de changer de nom : un "groupe de paroles", cela ne veut rien dire, ils se rebaptisent en "groupe de réflexion politique"… (frémissements du côté des élus politiques qui n’aiment pas que le peuple en fasse, lui, de la politique)...cela deviendrait-il dangereux… ? En 2010, le groupe a franchi un pas de plus en réalisant que "la politique " est un théâtre de marionnettes que le pouvoir agite pour nous détourner des vrais enjeux… Le groupe décide alors de se pencher sur la question de l’économie ! pendant qu’on nous affole avec la Burka, on privatise en douce la santé et l’énergie.

C’est au cours des séances consacrées à l’école, que le groupe a décidé de réaliser un objet d’interpellation publique sous la forme d’une conférence gesticulée. en effet, en visitant nos souvenirs, nous nous sommes rendus comptes que nous avions tous vécu la même oppression, la même logique aberrante de sélection et d’orientation, les mêmes humiliations, mais aussi les mêmes bonnes rencontres avec des profs "différents". Après avoir rencontré des enseignants pour en parler avec eux, puis des élèves, il s’agissait de rencontrer… tout le monde !

"Cette conférence théâtrale évoque à partir de morceaux de vie et d’anecdotes les grands enjeux de l’école actuelle : la notation, la pédagogie, l’orientation… Elle évoque « l’école rêvée » : une école assurant l’égalité, réduisant les injustices, abattant les dominations. Ces évocations ont pris le traits de témoignages… des témoignages personnels, vivants, authentiques ! Les récits sont un mélange de sueur, d’émotions, de rires, de joies et de larmes. Le but avoué ? Que la parole se libère : une parole comme un acte de résistance, un état d’alerte. Une parole qui se veut libre et qui interroge, éveille, transporte et fait finalement briller l’espoir… Nous vous attendons :"


S / le titre de cette conférence emprunte à une anecdote racontée par Marie-Claude : dans un établissements de bonnes sœurs, l’arrivée en 1968 d’une nouvelle prof de Français qui leur fait écouter puis analyser la chanson de Brassens "Gare au Gorille"… véritable révolution dans l’établissement, et renvoi de la prof en question.