Scop Le Pavé

Bienvenue, sous Le Pavé… (la page)

Site réalisé par formes vives

Manifeste des refondations issues du Pavé (introduction)

Cette refondation, accompagnée par Anne-Laure Desgris, Christiane Gilon & Patrice Ville (merci à leur sagacité et à leur endurance), fait suite à une auto-dissolution décidée courant 2014 au sein de l'équipe du Pavé. Cette auto-dissolution donne lieu à la fondation de deux nouvelles aventures d’éducation populaire : le Contrepied et La Trouvaille.

Ces refondations sont guidées par trois principes :

  • « Tous les contributeurs du Pavé en sont héritiers »
  • Pas de captation de l’identité du Pavé par une des deux entités
  • Partage égal des ressources collectives du pavé entre les deux structures en ce qu'il y a de positif et de contraignant

À ce titre, ces différentes entités bénéficient légitimement d’un partage intégral des richesses pédagogiques construites par la coopérative Le Pavé du 9 mars 2007, date de naissance, au 31 décembre 2014, date de sa dissolution symbolique.

Emmanuel Monfreux poursuivra au gré des sollicitations des activités d’éducation populaire, on peut le joindre à manumonfreux@gmail.com

De son côté, Franck Lepage, un des membres fondateur du Pavé, qu’il avait quitté en 2012, est joignable à l’adresse mail : franck.lepage@ardeur.net ou sur le site www.ardeur.net

Anthony Brault poursuit un travail de formation à l'éducation populaire et d'interventions socianalytiques. Son site : www.sanstransition.org

Les deux textes ci-dessous vous présentent successivement les deux structures, lire la suite dans le document en pièce jointe.

Le manifeste de dissolution du Pavé Le Contrepied

http://www.lecontrepied.org
contact@lecontrepied.org

Texte de refondation Le Contrepied
La Trouvaille

http://www.la-trouvaille.org
contact@la-trouvaille.org

Texte de fondation de La Trouvaille

Conférences gesticulées

Durée : de nombreux jours, nombre : quelques uns, aménagement : aucun

Désir : partager nos convictions et nos colères à travers un outil vivant mélangeant les codes du spectacle et de la conférence

Préparation : aucune si ce n’est l’idée de monter sur les planches au final

Animation : une conférence gesticulée est une forme scénique mélangeant du savoir froid sur un sujet, et notamment de la radicalité (revenir aux racines de ce sujet), les histoires de vie des conférenciers-gesticulants par rapport à ce sujet, de l’humour et de l’auto-dérision, et un atterrissage politique (ce qu’on peut faire pour agir sur ce sujet). Il faut donc prendre le temps de ramasser de la matière sur chacun de ces fils de la conférence gesticulée puis de les tisser entre eux.

Variantes : il y en a aussi autant qu’il existe de conférences gesticulées ! Cependant les ingrédients cités ci-dessus apparaissent toujours dans toutes les conférences gesticulées que nous accompagnons.

NdlR : c’est évidemment plus simple à écrire en quelques lignes qu’à faire. Cependant, cette approche par le récit (un conférencier explique, un gesticulant raconte) donne une force au sujet inégalé par une conférence, un film, une exposition ou un livre. Même « mal fait » mais avec sincérité et détermination à donner à voir une colère politique, vous obtiendrez une arme de destruction massive de la pensée dominante, qui se laissera regarder avec plaisir. Même si on ne peut que vous encourager à suivre une formation? de conférencier-gesticulant si vous souhaitez réutiliser cette production à différentes reprises.